Mettre sur pause

#UnJourDesTextes se poursuit encore aujourd’hui. Retrouvez les infos de cette initiative lancée par Cédric de From Yukon sur Twitter en cliquant là: @UnJourDesTextes

 

Le vent souffle, emportant avec lui les feuilles d’automne restées là sagement.

La neige les avait emprisonné dans son blanc manteau et le printemps les en délivre évidemment.

Le vent souffle, tambourinant sur les tôles de l’appartement.

Cela fait un bruit d’enfer, donnant un côté terrifiant au calme ambiant.

Je tourne la tête pour vérifier que rien d’autre s’envole dans le stationnement.

Je te vois, tu es là, tu es toujours là pour moi, fidèlement.

Je me replonge dans les nouvelles, le nez dans mon écran.

L’humeur n’est pas à la fête, un décompte par ci, des mesures par là. Je crie au monde: Reste donc chez toi maintenant.

Instinctivement je te regarde, tu me rassures, je sais que je peux compter sur toi à tout moment.

Un appel à vous qui êtes là-bas, et plus rien ne va. Je me jette sur toi, goulûment.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :