Il n’y a pas d’âge pour une première fois

#UnJourDesTextes se poursuit. Retrouvez les infos de cette initiative lancée par Cédric de From Yukon sur Twitter en cliquant là: @UnJourDesTextes

 

Au Canada la légende veut que tout le monde en est le roi. Comme pour toute légende il y a un peu de vrai, un peu de fantasmé, chez moi on dirait « dis, tu serais pas un peu marseillais par hasard?! » histoire de dire que l’on exagère. Cela dit, en venant m’installer au Québec il est difficile de passer à côté de ce phénomène, qu’il soit amplifié ou non il est réel.

A l’arrivée du premier hiver, ou le deuxième je ne sais plus ma mémoire me joue parfois des tours, me voici en direction du magasin, impossible de me défiler il faut que je teste. Et même si je résiste à beaucoup de choses qu’il est de nos jours commun de faire ou d’avoir (je pense à Facebook, Netflix par exemple), là je me sens obligée d’y goûter. C’est presque un devoir d’intégration à ma nouvelle vie, à la société qui m’accueille. Me voilà donc devant les rayons, mes yeux se promènent d’étagères en étagères, on ne plaisante pas ici avec çà. Du blanc, du noir, de la couleur, de l’artistique, du loisirs, des bas prix, des plus élevés… il y en a pour tous les goûts, besoins, envies, bourses.

N’y connaissant pas grand chose faut bien l’avouer, j’y suis allée en fonction du budget et je reconnais, une fois n’est pas coutume, un peu d’esthétique. D’accord d’accord la bande rose/violette y est pour beaucoup dans ma décision finale. Hormis les vendeurs je n’ai personne avec moi en ce moment précis pour m’aider dans mon choix, me donner des conseils. Je me fie donc à eux et à mon bon sens, çà doit être comme avec les affaires de randonnée, faut pas que ce soit trop serré mais pas trop large non plus. Après essais et achat, me voilà rendue chez moi, satisfaite, impatiente.

L’hiver passe et ma boîte neuve reste bien au chaud dans mon placard. Ah oui je me souviens maintenant c’était le premier hiver, une chute en raquettes m’a pourri la vie cette année là. Je vous l’accorde j’aurai pu la sortir avant l’accident, l’hiver durant 6 mois, mais que voulez-vous je me trouve des excuses. Bref ce n’est que partie remise que je me suis dit, l’hiver est présent chaque année, j’aurai d’autres occasions pour en faire. Des promesses en l’air. Mon corps a été un frein à cette première fois tant attendue. Et puis la peur aussi, un peu, beaucoup, à mon âge est-ce raisonnable de se lancer dans l’aventure ? et si je me cassais quelque chose pour de bon ? (mon épisode bloqué dans mon lit, à marcher dans mon appart avec mes bâtons de rando m’ont marqué) Pour me rassurer j’ai acheté un casque, j’avais déjà des protections pour les coudes, genoux, poignets, mais est-ce que j’aurai pas l’air ridicule ? Peut-être une part de honte aussi dans ma réticence à me lancer dans l’aventure.

Trop de réflexions, et les hivers sont passés. Ma boîte est restée intacte. D’autres activités ont pris le dessus. Et puis les choses ont changé, la perte de quelqu’une m’a bousculé, a remis mes priorités en avant. J’ai quitté mon travail, j’ai déménagé. Et l’hiver a recommencé. Les ami-e-s sont venu-e-s me visiter et je me suis enfin lancée. J’ai sorti la boîte du placard, ai pris ce qu’il y avait dedans, direction la patinoire extérieure. Oui cet hiver-ci j’ai pour la première fois de ma vie fait comme des millions de canadiens, je suis allée patiner avec mes amies. Je n’étais pas très rassurée, mais je me suis lancée sous leurs conseils avisés, j’ai glissé, j’ai mouliné des bras, j’ai eu mal aux pieds. Mais le principal: je me suis amusée, j’ai aimé et me suis promis que je recommencerai.

Il n’y a pas d’âge pour vivre des premières fois.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :