Il était une fois Londres

Comme bien souvent je prends des congés ou des longues fins de semaine en mai, c’est un mois agréable (la plupart du temps) niveau température, et il n’y a pas trop de monde à visiter. En plus c’est le mois de mon anniversaire, alors je me paye la traite comme on dit en québécois (on est jamais mieux servi que par soi-même).

En 2013 avec les jours fériés qui se touchent j’ai eu 5 jours pour aller explorer Londres.

DSC_6238

Ce qui me vient à l’esprit en premier en pensant à ce séjour c’est le stress immense que j’avais la veille du départ. Pourquoi ? parce qu’à la dernière minute, l’hôtel que j’avais choisi m’informe que ma réservation est annulée car ma carte de crédit est refusée. What? No es possible monsieur ! Au secours ! J’appelle et avec mon anglais et son accent pas facile de bien se comprendre, on arrive quand même à convenir qu’on va voir sur place si ma carte fonctionne, qu’il trouvera de quoi me loger (non je n’ai pas 50 cartes à vous proposer monsieur). Ma nature angoissée gère çà à sa façon mais disons que j’en mène pas large et que la première chose que je fais en arrivant à Londres c’est me rendre à l’hôtel pour régler la situation, et heureusement j’arrive à avoir un endroit pour dormir. Bon pas dans des supers conditions quand j’y repense, faut que je traverse l’endroit qui sert de chambre aux employés, oui oui vous lisez bien. Mais bon entre çà ou être sans rien, mon choix est vite fait. Soulagée je peux partir à la découverte de la ville. Et là je réalise que j’ai oublié mes cartes SD pour mon appareil photo. Décidément. J’en trouve sur Victoria Street proche de la cathédrale de Westminster. La visite peut commencer, pour de vrai. Place aux photos !

J’ai regardé les horaires de la relève de la garde et j’y assiste deux fois (oui pourquoi pas hein?!). Non que çà me passionne mais je voulais faire des photos, m’entraîner avec la profondeur de champ, au cadrage…

Qui a dit qu’il n’y avait que les gardes à regarder ?! Hello to you ! ❤

DSC_6060

J’ai beaucoup marché, et j’ai essayé de prendre les rues moins fréquentées mais c’est pas évident. Alors je me suis laissée guider par la vue et je tournais quand je voyais quelque chose. J’ai aimé le mélange des styles, les couleurs dans certains quartiers.

Primrose Hill

Mon coup de cœur revient assurément à Notting Hill

Je n’ai pas aimé être dans la foule mais Camden était à voir, je ne regrette pas ma visite.

Il fait bon flâner dans les parcs, c’est un chouette endroit d’observation, de détente.

Ce qui m’a fait sourire c’est les repères pour ne pas se faire écraser par les voitures. Il y avait même des lumières pour la traversée des chevaux.

Et comme tous les touristes j’ai traîné du côté de Big Ben, du Parlement…

Voulant en profiter à fond et en prenant mon temps j’ai dû faire des choix dans les quartiers à explorer, sinon j’aurai eu l’impression de survoler Londres et non de m’en imprégner.

Pour conclure je dirais que passées les premières galères mon séjour a été agréable. Le temps tantôt nuageux, tantôt ensoleillé, tantôt pluvieux, n’a rien enlevé au charme de mon weekend londonien.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :